travaux2014


  • > 2019

  • > 2018

  • > 2017

  • > 2016

  • > 2015
  •  

      

     

     


    Circuit fermé (part 1)

     2014
    Techniques mixtes (glace, encre, bois, plomb, pompe à eau, fûts métalliques), CAIRN Centre d'art, Digne
    Various materials

     



    voir la vidéo de l'installation

    " En respectant l’héritage de l’art minimal et conceptuel, en jurant par la forme géométrique et la neutralité du geste, Jérémy Laffon semble à la recherche de l’informe(…)
    Dans Circuit Fermé la fonte du cube de glace a pour premier effet la dissolution de la bande noire teintée dans la masse dans sa couche supérieure. Alors la ligne droite laisse échapper des coulures, puis se laisse aller en formes sinusoïdales avant d’oser des variations de gris pendant que le cube arrondit ses arrêtes puis sculpte des cavités en se permettant même quelques étapes zoomorphes.
    Sa disparition totale va enclencher une mécanique productive, où la forme pure laisse place à un bricolage alambiqué, actionnant des poulies pour tremper des pierres dans des barils remplis de l’eau noire issue de la fonte. Il semblerait que la métamorphose dumonolithe ait fait naître un mouvement pur et une musique concrète (une a-synchronie de « ploc-ploc »), mais en quelques plongeons de cailloux, une autre manifestation plastique apparaît, confirmant que cette industrie est encore une machine à produire une forme par délégation : l’encre diluée éclabousse les murs blancs comme un lavis expressionniste qui imprimerait les humeurs contradictoires du temps présent en une fragile tache. « J’ai fait tout ce que j’ai pu », conclut l’artiste en s’essuyant le front. "

    Julie Portier, in Les métamorphoses du parallélépipède rectangle / Métamorphoses protocolaires, Editions P, 2014
    (English below)

    (Lire le texte dans son intégralité)

     

     

     



    Circuit fermé (part 2)

      2014
    Techniques mixtes (eau, encre, bois, pompe à eau, fûts métalliques, métal, mécanismes automatisés, corde et pierres de tuf)
    Various materials

    " It would seem that in respecting the heritage of minimal and conceptual art, in swearing by the geometric form and the neutrality of the act, Jeremy Laffon is in search of the formless (...)
    In Circuit fermé, the melting of the block of ice has the initial effect of releasing the black band of ink in the upper layer of the mass. Next, the right line releases runs of ink, then lets go in sine curves before daring variations in gray, while the block rounds its edges and sculpts cavities, even allowing itself several zoomorphic stages.
    its complete disappearance sets in motion a productive mechanism, in which pure form gives way to a convoluted contraption, driving pulleys that drop stones into barrels filled with black water from the melted ice. It would seem that the metamorphosis of the monolith gave birth to pure movement and real music (an a-synchronic Òplop plopÓ), but in a few dives of the stones, another plastic demonstration appears, confirming that this activity is still a machine to produce a form by delegation: the diluted ink splashes onto the white walls of the gallery like an expressionist wash to imprint on them the contradictory moods of the present time in one fragile mark. ÒIÕve done all that I could,Ó concludes the artist, wiping his brow."

    Julie Portier, in Les métamorphoses du parallélépipède rectangle / Métamorphoses protocolaires, Editions P, 2014

    (read the full text)

     


    crédits photo : Jérémy Laffon, Baptiste Mardinli, Eric Tabuchi